Liens vers d’autres ressources

Il existe une multitude d’autres guides de facilitation disponibles gratuitement en ligne. Certains figurent parmi nos favoris et la plupart proposent à leur tour des liens vers d’autres sources.

Gather: The art and science of effective convening (Monitor Institute, 2014). https://www.rockefellerfoundation.org/report/gather-the-art-and-science-of-effective-convening/ 
Un guide pratique avec une multitude d’outils pour vous aider à concevoir et organiser des événements réussis. Chaudement recommandé.

Learning for Sustainability http://learningforsustainability.net 
Un portail de ressources pour appuyer des collaborations constructives fondées sur l’apprentissage.

Le Guide des partenariats multipartites. Comment concevoir et faciliter des partenariats multipartites (Brower, H., Woodhill, J., Hemmati, M., Verhoosel, K., & van Vugt, S., 2015) http://www.mspguide.org 
Offre des conseils sur les partenariats multipartites ainsi que des outils de facilitation clairement catégorisés et bien expliqués susceptibles d’être appliqués à de nombreux contextes, y compris un ensemble d’outils visant à favoriser la réflexion.

Les méthodes participative http://www.participatorymethods.org 
Un site Internet qui contient une vaste collection de ressources pour appuyer les processus participatifs. Si nombre d’entre elles sont axées sur l’engagement communautaire, d’autres peuvent être utilisées au niveau politique.

USAID LearningLab https://usaidlearninglab.org/cla-toolkit 
Un ensemble d’outils et de ressources en ligne sur la collaboration, l’apprentissage et l’adaptation. Destiné au personnel de l’USAID, mais également utile pour d’autres contextes. Contient de nombreuses études de cas sur la manière dont ces outils ont été utilisés.

La boîte à outils du facilitateur : Soyez prêt à (presque) tout

La boîte à outils du facilitateur doit contenir :

  • Des stylos à pointe fine et des feutres pour tableau mobile
  • Des post-its de taille et de couleur différentes
  • Du ruban adhésif transparent ou opaque repositionnable
  • Pâte adhésive
  • Des cartes de couleur
  • Une petite balle et quelques cordes (pour les activités brise-glace, les exercices énergisants, etc.)
  • Une cloche, un gong ou un autre instrument pour attirer l’attention
  • Une montre, car toutes les salles de réunion ne sont pas équipées d’une pendule

Quel que soit votre niveau de préparation, les gens sont imprévisibles et votre événement peut très bien ne pas se dérouler comme vous l’aurez prévu. Vous devez être prêt à repenser votre ordre du jour minutieusement agencé et à adopter une approche radicalement différente.

Trois stratégies peuvent vous aider à vous préparer à l’imprévu :

  1. Energizer exercises: If energy has dipped in the room, consider a quick energizer exercise. Something simple that gets people moving, such as asking participants to spell out letters with their bodies, can totally change the dynamic of a room. Choose energizers that are culturally or socially appropriate but do not be afraid of asking people to do something unexpected or silly. Have a few favourite energizers prepared in advance. There are plenty of ideas in this resource from the HIV/AIDS Alliance: https://www.aidsalliance.org/resources/467-100-ways-to-energise-groups
  2. Hand over the agenda: If participants feel that key issues have not been addressed in the agenda, let them take it over. Find a slot of 1–1.5 hours (longer if the concerns are serious), borrowing from lunch breaks if necessary. List the rooms available on a flip chart list. Invite participants to volunteer to lead a discussion on the topic that they are passionate about. Ask participants to raise their hand to indicate which session they would like to attend to check that there is some interest. If there are more topics than rooms or people want to discuss more than one topic, you can split the session into two 30–45-minute discussions. Allocate each topic a room and ask participants to join the discussions they are interested in. You can ask discussion leads to report back.
  3. Strategies for quick closure: All events need a good ending; however, sometimes sessions have overrun and time is short. One-word reflections from each participant can be useful in this context.

Les déplacements sur le terrain et les événements sociaux sont précieux pour créer des relations personnelles au sein d'un groupe.