Evidence. Passion. Sustainability.
More

Blog

Président du Parlement panafricain: « Je crois en une Afrique, une voix. Je crois en l'intégration du continent. »

Share This

By Nkodo Roger Dang, Président du Parlement panafricain, August 22, 2017

Les États et les rapports entre États, que l’on a parfois tendance à considérer comme particulièrement stables, singulièrement en Occident, ont été l’objet de chocs directs ou indirects qui, bien qu’annoncées par des signes avant-coureurs, ont des conséquences qui sont tout autant difficiles à évaluer.

Le Brexit, avec en toile de fond la montée des nationalismes en Europe, ou encore l’élection de Donald Trump aux États-Unis et la politique de l" « America First », témoigne d’un mouvement de repli sur soi-même susceptible d’infléchir l’intégration croissante qu'avance une mondialisation d’inspiration libérale.

En parallèle, les pays en voie de développement expriment plus ouvertement, et comme une nécessité, une volonté d’ouverture et d’expansion. Ainsi, l’Agenda 2063 exprime la volonté de voir naître une Afrique politiquement unie, sécuritaire et économiquement intégrée au sein d’un marché commun qui porterait le développement inclusif du continent.

Son Excellence l’Honorable Nkodo Roger Dang
Président du Parlement panafricain

 

J’aime à reconnaître en l’aspiration 2 de l’Agenda 2063 qui traite de l’intégration régionale du continent une motivation fortement personnelle. Et il m’est d’autant plus réjouissant que le Parlement panafricain poursuive, face à ces nouvelles dynamiques mondiales, une réflexion sur le thème « La problématique de l’intégration politique et socio-économique du continent africain: le rôle du Parlement Panafricain », réflexion qui donnera lieu à une rencontre du 22 au 26 août 2017 à Yaoundé.

L’intégration politique et économique de l'Afrique sont « inextricablement liées ». Elles  passent par la démocratisation des organisations régionales africaines, par une circulation des personnes et des biens facilitée et surtout, elle passe par la formulation de réponses communes aux enjeux collectifs auxquels le continent doit faire face tels que le VIH/sida, le changement climatique, l’éducation ou la pauvreté.

L’intégration régionale politique telle qu’elle se déroule sur le continent résulte d’une dynamique qui est en phase avec les déclarations d’intention en faveur d’un idéal politique panafricain. L’architecture institutionnelle de l’Union africaine dispose en effet d’organes pour assurer l’équilibre entre le législatif, le judiciaire et l’exécutif.

Il faut reconnaître que bien des avancées ont été réalisées : la CEDEAO délivre un passeport commun pour faciliter les voyages intra-États. Les pays africains progressent aussi dans le sens d’une meilleure coordination de leurs politiques sectorielles (agriculture, électricité, eau, et cétéra) et ceci vaut promesses de belles perspectives en matière d’intégration continentale. Il n’en demeure pas moins que le bilan économique reste mitigé. Le volume du commerce intra-africain a constamment augmenté au cours des 20 dernières années, mais ne représente toujours que 12 pourcent du commerce total en Afrique contre 60 pourcent pour l’Union européenne. Plusieurs obstacles à l’intégration comme le manque d’infrastructure, la lourdeur des procédures administratives, les contrôles aux frontières ainsi que la corruption sont autant de chantiers sur lesquelles nous devons travailler.
 
Une intégration plus avancée, ne peut se ráliser sans les transferts de pouvoirs vers des entités supranationales. Le Parlement panafricain, tout en affirmant son attachement indéfectible à la souveraineté nationale, prérogative des États, ne peut être fonctionnel et opérationnel qu’en exerçant le mandat qui lui échoit. La ratification du Protocole à l’Acte constitutif de l’Union Africaine relatif au Parlement panafricain est l’un des impératifs qui sous-tendent un tel progrès.

Je crois que l’Afrique possède les forces vives et la volonté de relever les défis qui jalonnent son parcours. Je crois en une Afrique, une voix. Je crois en l’intégration du continent.

Son Excellence l’honorable Nkodo Roger Dang, Président du Parlement panafricain, a partagé ses pensées sur l’intégration régionale avec notre Bulletin Perspectives en vues des conférences régionales que le Parlement panafricain organise du 22 au 26 août 2017 à Yaoundé.

This blog is also available in English here: